Envoyer un message

Le plaisir de pêcher la carpe

Il paraît qu’il n’y a aucune activité plus relaxante que la pêche. Cependant, pour son palmarès personnel, il peut être intéressant d’attraper des gros poissons tels que des carpes plutôt que des déchets qui traînaient dans l’eau. Pourquoi est-ce que pêcher à la carpe est sans aucun doute la meilleure idée que vous pourriez avoir si vous êtes un passionné de la discipline ?

Qu’est-ce qu’une carpe ?

La carpe est un poisson d’eau douce que l’on peut trouver assez facilement dans les cours d’eau et dans les lacs. Il existe plusieurs variétés à travers le monde, mais en France, on a pour coutume de l’appeler tout simplement « carpe commune ». Son abondance s’explique par une politique d’élevage intensive au XXème siècle. Ces carpes ont ensuite été relâchés dans la nature pour le plus grand plaisir des pêcheurs. En moyenne, la carpe pèse 8kgs. Cependant, certains gros spécimens ont pu être observés en France. Le record est de 44kgs et plus d’un mètre de long.
On peut la pêcher de 3 façons : au coup, au feeder et à la posée.

Faire ses bouillettes par ses propres moyens

Acheter des bouillettes dans une boutique est assez coûteux et il est impossible de savoir réellement ce qu’il y a dedans. Heureusement, il est possible de faire des bouillettes soi-même à moindre coût. Il suffit juste de savoir se débrouiller un peu en cuisine.

Pour attirer le poisson le plus rapidement possible, vous pouvez envisager de mélanger du maïs, de la semoule, de la farine de soja, du chènevis moulu, de la sauce nuoc mam, des œufs et du lait en poudre. Ce concentré va attirer instantanément la carpe.
Pour les pêcheurs de carpe qui n’ont pas forcément les moyens, une recette économique existe. Il faut mélanger de la farine de soja, du maïs, de la semoule, du viandox, des œufs et de la farine de frolic.

Vous pouvez retrouver une multitude d’autres recettes sur Internet qui ont fait leurs preuves au fil du temps et qui ont été approuvées par les passionnés. De plus, les ingrédients diffèrent en fonction du lieu, de la période de l’année et de votre porte-feuille.

Faire cuire ses graines

La préparation de vos graines pour partir à la pêche est indispensable. C’est d’ailleurs cette étape qui va déterminer votre capacité à attirer les poissons. Le but est de choisir des graines qui donnent envie à la carpe de venir dans votre zone de pêche.

Généralement, les pêcheurs débutants utilisent du maïs. Vous pouvez le choisir en boîte au supermarché ou acheter celui qui est proposé dans les magasins spécialisés. Comme il existe plusieurs sortes de maïs, il est nécessaire de se renseigner avant. Qu’importe la variété, il doit être laissé dans l’eau pendant au moins 24 heures puis être bouilli pendant 40 minutes.

Pour ne pas se retrouver avec tout un tas de petits poissons, le lupin est envisageable. Comme pour le maïs, il faut le laisser tremper deux jours puis le faire bouillir une quarantaine de minutes pour qu’il gonfle. Les plus expérimentés choisiront le chènevis à bouillir une quinzaine de minutes. Comme le grain est petit, la carpe va rester plus longtemps près de votre zone pour le retrouver.
 

Camper au bord de l’eau pour pêcher la carpe



La pêche à la carpe est l’une des seules qui est autorisées la nuit en France. Mais attention à bien vous renseigner auparavant, cela n’est pas autorisé pour tous les lieux. De plus, c’est la nuit que la carpe est la plus active puisqu’elle se met à rechercher sa nourriture. Existe-t-il une activité plus relaxante que pêcher lorsqu’il fait noir dans le silence et sous l’obscurité ? Il vous suffit de prendre votre matériel de pêche, une tente et de quoi manger pour passer un week-end reposant.

A propos
Vous avez une idée d'article à nous proposer ? N'hésitez pas à nous écrire afin de nous communiquer vos suggestions. Blog dédié au bien-être - Blog digital - Blog santé - Blog écologie - Choisir un bon thé minceur
Thématiques